Accueil Services Magazine Contact

Le Samsung Galaxy S6 en test, l’iphone 6 n’a qu’à bien se tenir

Publié par Chris le Dimanche, 10 Mai 2015

Le marché des smartphones est tenu par deux géants : Apple et Samsung. Apple a enfin rattrapé son retard avec le couple iPhone 6 et 6 plus, le nouveau modèle de Samsung se devait de faire mieux. Si je dois décrire ce smartphone en quelques mots, je dirais qu’il s’agit d’un iPhone 6 un peu agrandi et sous Android. En vérité, le Samsung est bien plus que ça, ce smartphone est une bête de course, grâce à ses 8 coeurs épaulés par 3go de ram. En chiffre, ça lui donne un résultat de 4811 en multi-core. Je m’étais demandé si on pouvait aller plus vite que les derniers modèles que j’ai testés et la réponse est clairement oui, ce smartphone est hyper réactif.

L’écran est clairement magnifique, lui aussi, un 5,1 pouces profitant de la technologie Super Amoled de Samsung, dans une résolution de 2560x1440, soit en 577 ppi contre 326 ppi pour l’iPhone 6 (pour la comparaison). Mais j’ai vraiment du mal à comprendre l’intérêt d’utiliser une telle résolution. C’est pour montrer sa supériorité à l’iPhone, je suppose, mais ça reste inutile.

Son APN de 16MP lui permet de prendre toujours des photos de très hautes qualités et là dessus aussi, il dépasse largement l’iPhone 6 en matière de luminosité et contraste, notamment grâce à sa stabilisation optique et sa focale de 1.9.



En pratique, son APN impressionne vraiment par sa capacité à réussir vos photos même dans des zones sombres, voire nocturnes.


En complément, l’application native de photographie propose des filtres comme Instagram, on peut même en acheter. C’est un gadget, mais ça a le mérite d’exister.

Il est équipé également d’un APN de 5MP en façade pour réussir vos selfies et comme tous les smartphones, il ne se limite pas aux photos, mais peut filmer, ici en UHD 4K à 30fps, le top.

Au final, on peut dire que Galaxy S6 est un excellent photophone au-dessus du lot.
Son design est également une réussite, probablement par ce qu’une fois de plus, Samsung a pioché chez Apple. Presque aussi fin que l’iPhone 6, je regrette néanmoins les plastiques isolants inspirés également de l’iPhone 6 même si on s’y fait.

L’association verre ( Corning Gorilla Glass 4 ) et métal offre une sensation de solidité et de légèreté malgré sa taille encombrante. Est-il vraiment solide? Je ne préfère pas faire de tests, d’autant plus que les Samsung finissent souvent avec un écran éclaté, mais d’autres ont testé le Gorilla Glass 4 et franchement, c’est vraiment très solide. Si bien que l’achat d’une protection semble d’un autre âge.



L’Interface touchwiz est toujours présente et personnellement, je n’en suis pas fan malgré de fortes améliorations. Cette interface n’est pas moche, car elle s’appuie sur le Material Design de Google, mais je préfère de loin l’interface de l’iPhone ou Miui 6 de Xiaomi et si on peut y appliquer des thèmes comme sur les smartphones chinois, ils n’apportent rien, ici.

Les petits plus.

Le smartphone est équipé du NFC. Même si cette une fonctionnalité inutile pour le moment, ça a le mérite d’y être présent. C’est un peu pareil pour le Fingerprint. On va pouvoir activer son téléphone ou signer des payements PayPal avec ses empreintes digitales, ça ne fonctionne pas trop mal, mais c’est encore fort gadget.

Par contre, j’aime bien le SmartLock, c’est quelque chose que j’utilisais sur un autre smartphone avec une app, mais ici, c’est natif, ça fonctionne mieux.

Partez du principe que votre smartphone doit être verrouillé en cas de vol, mais pas lorsque vous le portez. Vous pouvez informer le téléphone qu’il n’a pas besoin de verrouiller l’écran si vous vous trouvez dans un lieu en particulier (chez moi) et que vous portez un objet connecté (ma montre). C’est encore plus pratique que le FingerPrint.

Autre fonctionnalité intéressante, il peut être rechargé sans fil. C’est une bonne chose, car vu son autonomie, vous risquez de le charger souvent. Si vous ne voulez pas le brancher et débrancher sans cesse, je vous recommande l’achat d’un chargeur à induction

Et finalement, le téléphone dispose d’un capteur de fréquence cardiaque que vous pouvez utiliser à travers l’excellente application pour sportif fournie par Samsung.

Les points faibles.

Son format se situe entre l’iPhone 6 et le 6plus, c’est franchement trop grand et on peut oublier les SMS à une main.

Son autonomie est dans ma moyenne et donc, médiocre. J’ai peine à tenir une journée alors qu’avec mon Xiaomi Mi4, je n’avais plus rien à craindre.
Sa qualité audio et son volume sonore sont en dessous du Xiaomi Mi4, c’est dommage, car il assure dans tout le reste. Le haut-parleur est tout de même de très bonne qualité.

En conclusion

La Samsung Galaxy S6 est un smartphone clairement haut de gamme. Il dépasse largement l’iPhone 6 sur la qualité de son écran et la prise de photo, il est également légèrement plus fluide, mais son autonomie est aussi mauvaise. L’iPhone 6 de son côté est plus léger et plus compact, il offre donc une meilleure prise en main.


A propos de Chris Project Manager Digital. Ex Digital Developer et UIX designer, Ex SEO et Social Media Coordinator pour les medias.
Partagez cette page sur les médias sociaux !