Accueil Services Magazine Contact

Twitter en montre trop et Facebook pas assez? Ils sont simplement complémentaires.

Publié par Chris le Vendredi, 22 Août 2014



Si vous suivez l'actualité des réseaux sociaux, vous avez appris que Twitter commençait à rendre publics les favoris des utilisateurs. Concrètement, cela signifie que le clic sur la petite étoile sera visible pas tous. En réalité, cette action n'a jamais été vraiment privée, mais progressivement, elle a été détournée par les utilisateurs pour jouer le rôle d'un like pour signaler au propriétaire d'un tweet que vous appréciez celui-ci (le tweet, pas l'auteur) de façon privée, là où le retweet partage la publication à votre réseau.

Changement de règle, les internautes ne sont pas contents.

J'ai été très étonné en voyant la réaction des internautes qui ont découvert que cette action pouvait être vue par leur réseau, car Twitter n'a jamais été privé et le fonctionnement de réseau de microblogging est très différent de celui de Facebook sur lequel beaucoup de données transitent (des messages, vidéos, jeux, publication de pages, commentaires ...) dont le réseau social vous fourni un résultat fortement filtré. Le résultat représente probablement moins de 1% de l'info que vous devriez recevoir. Il est donc particulièrement important de sélectionner ses amis pour ne pas se retrouver avec une majorité de contenus publiés par des community managers influents. Vous pouvez néanmoins vous désabonner des publications de certains de vos amis. Personnellement, j'ai du mal à refuser les demandes d’amis sur Facebook alors je donne la possibilité de s'abonner à mon flux public, limitant un peu le nombre de personnes qui ont accès à mes données plus privées telles que mes photos de vacances. Je compte faire un peu de nettoyage parmi mes « amis », en particulier ceux qui ont changé de sexe, de nom ou même de couleur de peau.

Sur Twitter, c'est très différent, le flux est public, tout est public, le simple fait de rendre son compte Twitter privé est complément incohérent et montre clairement une incompréhension du fonctionnement de cette plateforme. Utiliser Twitter comme un deuxième Facebook est une erreur.

Sur Facebook, vous avez un mur et vous pouvez le rendre plus ou moins visible, sur Twitter, vous publiez sur le mur du monde.

C'est comme ça que je différentie les 2 usages. Il faut comprendre que Twitter n'est pas privé et que c'est sa force, ça fait de lui un réseau complémentaire à Facebook et non un concurrent.

Jusqu'à présent, pour les personnes qui followent moins de 100 personnes, le flux doit sembler fort vide, il n'ont qu'une vue très réduite de la richesse de twitter et grâce aux favoris qui deviennent plus visibles, ils vont accéder à plus de contenu et celui-ci sera manuellement valorisé grâce à la fonction favoris, c'est plutôt une bonne chose.

Si vous craignez de ne plus pouvoir utiliser cette fonction telle que vous le faisiez, pensez simplement à utiliser un smiley ou à dire merci à la place, vous verrez, c'est au moins aussi sympa.

A propos de Chris Project Manager Digital. Ex Digital Developer et UIX designer, Ex SEO et Social Media Coordinator pour les medias.
Partagez cette page sur les médias sociaux !