Accueil Services Magazine Contact

Comment Netatmo "m'a tuer" ?

Publié par Chris le Mardi, 06 Octobre 2015



J'utilise depuis 1 an le thermostat connecté du français Netatmo. C'est un objet plutôt utile qui a remplacé sans difficulté mon ancien thermostat. L'installation a été assez facile, le plus difficile étant d'enlever mon l'ancien. Le thermostat, alimenté par 3 piles AAA, se connecte à la chaudière avec 2 fils et avec son relais, sans fils qui lui, va se connecter au WiFi. Il est également possible de le brancher en mode "sans fil".

Les fabricants de thermostats connectés parlent sans cesse d'économies. Chez Netatmo, on annonce qu'en un an d’utilisation, les économies d’énergie sont de 14 % à 54 %, quelque soit le profil du foyer, écolo, frileux, nomades ou avec enfants quelque soit l’isolation de la maison. Personnellement, je ne suis pas convaincu, au contraire, je vais plus facilement monter la température depuis mon bureau ou ma chambre. Par contre, il est beaucoup plus facile d'éviter de chauffer lorsqu'on est absent puisqu'il est connecté à internet.

Mais après seulement 1 an, il vient de rendre l’âme.

Le problème n’est pas software. De ce côté-là, le thermostat s’est toujours montré assez fiable, non le problème est le choix des matériaux. Plutôt que de fabriquer un produit solide de bonne qualité, les fabricants ont préféré investir dans le design et le marketing en faisant appel à un designer célèbre, « Stark ». Pourtant, il reste moins joli que le thermostat Nest.

Pour augmenter ou baisser la température, il faut appuyer sur le bloc qui bascule et force sur le plastique très fragile à l’arrière, à force, il s’est cassé. Le plastique utilisé est digne d’un jouet chinois bon marché. Une fois ce plastique cassé, il est devenu inutilisable.

Il est vrai que dès le début, le mécanisme ne donne pas une sensation de solidité, mais de là à casser alors qu’il est si peu utilisé. C’est vraiment décevant.

L’autre point qui m’a déçu, c’est le service client. Le compte Twitter, par exemple, il répond lorsque tu demandes des infos pour l’acheter, mais dès que tu lui parles d’un problème, tu n’as plus de réponses. Et finalement, j’ai acheté ce thermostat avec une réduction qui ne m’a jamais été remboursée malgré une paperasserie bien pénible.

En résumé, rien ne sert de copier les startups US si on n’a pas un minimum de professionnalisme.

Personnellement, je ne veux plus entendre parler des produits de cette société.

En comparaison avec NEST

Quand on parle de thermostats connectés, on pense tout d'abord au thermostat de NEST, la startup fondée par d'anciens collaborateurs d'Apple et rachetée par Google.

Je n'ai pas testé le NEST, mais il me semble plus abouti, plus joli, surtout, avec son écran couleur, car malgré son design signé Starck, le Netatmo n'est pas extraordinairement beau. De plus, il ne donne pas l'impression d'être d'une qualité exceptionnelle, du fait que lorsqu'on appuie dessus pour monter ou baisser la température, c'est le corps de l'appareil qui bouge donnant l'impression d'être mal fixé.

 

A propos de Chris Expert en web et nouveaux médias. Ex Digital Developer et UIX designer, Ex SEO et Social Media Coordinator pour les medias.
Partagez cette page sur les médias sociaux !