Accueil Services Magazine Contact

Le succès des adblocker n’est pas seulement un problème, c’est aussi une opportunité.

Publié par Chris le Vendredi, 12 Juin 2015

how to install adblock killer in blogger

Lorsqu’on est propriétaire d’un ou plusieurs sites rémunérés par la publicité, on est forcément très concerné par le succès des adblockers, car une partie de son trafic n’est pas monétisable et cette semaine, l’actualité était assez chaude, avec, d’une part, l’étude de Mindshare France.

L’agence a interrogé les internautes français pour évaluer l’impact des adblockers. Ils sont un peu plus de 30% à déclarer en utiliser un sur ordinateur, 8% sur mobile et 7% sur tablette. Par contre, 77% des personnes sous adblocker adhèrent au Native Ad tels que les articles sponsorisés et 23% sont prêts à payer pour ne pas avoir de publicité.

Adblocks

135800-6edfd6


D’autre pars, c’est Apple qui a créé la surprise en annonçant son Content Blocking Safari Extensions, une API qui sera disponible dans Safari 9.0 et qui va autoriser les développeurs à concevoir des extensions pour bloquer les cookies, images, ressources, pop-ups et autres contenus. Ce qui est la porte ouverte pour la création d’un adblocker.

adblock

Si l’audience de Safari Mac est trop faible pour inquiéter les éditeurs, elle ne l'est pas sur mobile et cette actualité renforce la tendance générale qui est de permettre aux internautes de désactiver les contenus non désirés tels que les bandeaux publicitaires ou le contenu flash qui alourdissent inutilement les sites.

Mais évidemment, les moteurs de recherches et les réseaux sociaux ne seront pas impactés par le succès croissant des adblockers puisque les annonces sont intégrées totalement dans leurs sites.

Mais est-ce vraiment un problème pour les éditeurs? Ce n’est pas certain.

Que les choses soient claires, ce n’est pas pour demain que les sites de presse pourront vivre uniquement avec la rémunération de leurs abonnés, car les gens ne vont pas payer pour ne plus voir les publicités sur un site, à moins que ce paiement permette de ne plus voir de publicité sur aucun site. On a donc toujours besoin de la publicité sur le web.

Partons du principe que les adblockers ne bloquent pas les publicités, ils bloquent les scripts provenant des ads serveurs. Le trafic et le potentiel de vente d’espace publicitaire ne sont pas impactés. Ce qu’il faut faire, c’est changer la technologie et mieux, changer les formats et c’est une excellente chose, car les banners IMU, Skyscraper, Leaderboard ne correspondent plus à la réalité du web. Ces formats ne sont pas responsives et s’intègrent mal dans les sites actuels.

Pour moi qui suis un « technicien » du web, la fin des banners serait plutôt une bonne chose. C’est moins de contraintes et plus de liberté de création.

Obliger les régies à s’adapter va permettre de généraliser la vente de publicités en dur sur le site et mieux intégrées. Les formats publicitaires seront moins nombreux, mais plus efficaces.

Les petits sites auront plus de mal à diffuser de la publicité, mais les gros médias qui ont leur propre régie s’adapteront sans grandes difficultés.

Finalement, la balle est dans la main des régies. C’est l’occasion de développer un peu plus les formats des Natives Ads tels que des publications sponsorisées. On sait qu’elles sont efficaces, mais souvent mal perçues, aussi bien sur un blog que sur un site sérieux, mais aux États Unis, des régies se sont développées autour du concept, Adyoulike, Sharethrough, Videostep, Nativo, AdsNative... et les plus gros médias se sont ouverts avec succès au native advertising : New York Times, Washington Post, Buzzfeed, Huffington Post, …

En fait, c’est qu’une question de temps pour que de nouveaux formats en dur et moins intrusifs se développent. Certains me diront et le SEO? Et Google qui bannit les liens en dur? Pas du tout, un rel="nofollow" est tout à fait toléré

A propos de Chris Project Manager Digital. Ex Digital Developer et UIX designer, Ex SEO et Social Media Coordinator pour les medias.
Partagez cette page sur les médias sociaux !