Glose Media SEO & E-Marketing Web Développement Le Blog du Digital Contactez-moi

La trottinette électrique partagée, le nouveau fléau de San Francisco

Christophe Lefevre Chris Lefevre
2min de lecture

Les États Unis ont toujours une longueur d’avance sur le vieux continent, également en ce qui concerne les bouchons, ce n’est pas étonnant qu’autant de Startups se développent autour des solutions de locomotion urbaine.


On ne peut pas en dire autant ici, avec son pourcentage improbable de voitures de société alors que Bruxelles est la 8e ville la plus embouteillée en Europe.

En vérité, on est en manque d’alternatives crédibles, les transports en commun sont vécus comme une véritable plaie. Après les vélos et vélos électriques, l’heure est à la trottinette électrique, le scooter, comme on l’appelle chez les Anglo-saxons. 

Ainsi, 3 startups, Bird, Spin et LimeBike ont soulevé des centaines de millions de $ pour accélérer les microtrajets.

"Il y a quelques semaines, je n'avais pas remarqué de scooters électriques à SF, maintenant on ne peut pas sortir d'un immeuble sans trébucher sur un" 

MG Siegler , associé général chez GV, la filiale de Google.


Ces startups permettent aux gens de réserver un e-scooter local à partir d'une application pour smartphone, de rouler pour une somme modique et à la fin du voyage, de laisser le scooter n'importe partout où le prochain utilisateur le réclamera. 

Et c’est un vrai succès, les scooters électriques pour les adultes prennent le contrôle de dizaines de grandes villes, mais surtout de San Francisco.

Contrairement aux programmes de partage de vélos existants, il n'y a pas de quai, de sorte que les scooters peuvent être laissés n'importe où, ce qui gêne fortement les trottoirs.

Si bien que l'avocat de la ville de San Francisco a émis une ordonnance de cessation et de désistement contre Bird, Spin et LimeBike pour l'opération illégale de scooters dans la ville.

Les trois start-ups affirment vouloir travailler avec les autorités de la ville, alors même que la réglementation menace.

«Nous avons toujours été du côté de la collaboration avec les villes et d'être ceux qui ont ouvert la voie en matière de politique, et nous continuons à le faire»

Euwyn Poon, cofondateur et président de Spin.

Tous les utilisateurs de e-scooter vous diront que c’est un moyen de locomotion génial, alors, qu’elles soient partagées ou achetées, ces petites trottinettes qui roulent à 25 km/h ne sont probablement pas qu’une mode et en Europe aussi, on devrait en voir de plus en plus.


A propos de l'auteur Chris Lefevre, consultant en solutions digitales. Je vous propose mes services pour améliorer votre visibilité sur les nouveaux médias.

Partagez cette page sur les médias sociaux !