Accueil Services Magazine Contact

La photo instantanée, le nouveau terrain de bataille des géants du web

Publié par Chris le Mardi, 18 Décembre 2012



Lorsque Mark Zuckerberg a allongé les billets sur la table pour s'offrir Instagram, beaucoup d'analystes se sont dit que c’était un caprice d'enfant gâté. Ce «caprice» a certainement joué dans la chute de l'action Facebook directement liée à la confiance qu'ont les actionnaires envers la gestion de l'entreprise. Mais si Mark avait été un visionnaire, au contraire? Après tout, de nombreuses rumeurs signalaient que Twitter avait essayé de s’offrir ce média social juste avant. En effet, on remarque depuis peu que la photographie instantanée est devenue le nouveau terrain de jeu des géants du web. Google a toujours investi sur une belle mise en avant des photos sur son réseau Google+, Facebook adapte l'application Instagram pour la rendre plus efficace et mieux intégrée à son echosystem avec, dès janvier, un échange de données entre les 2 médias sociaux.

Twitter mise également sur la photographie avec, entre autres, quelques filtres inspirés d'Instagram. 8 filtres, au total, qui sont offerts : vignette, noir et blanc, warm, cool, vintage, cinematic, happy et gritty. Des outils complémentaires comme le rognage/recadrage de l’image, la mise au point sur une zone précise du cliché, ou l’amélioration automatique sont également proposés.



Yahoo suit avec un nouveau Flickr mobile revu entièrement contenant 16 filtres photo et des partages vers Face­book, Twit­ter et Tum­blr. Autant dire tout de suite une copie d'Instagram, mais il pourrait néanmoins arriver à convaincre ceux qui n’apprécient guerre la nouvelle politique de confidentialité de Facebook prévue le 16 janvier 2013, celle-ci présisant que le groupe peux exploiter toutes vos photos comme bon lui semble, mais également ceux qui se moquent des fonctions sociales d’Instagram, mais l’utilisent uniquement pour ses filtres.



Flickr étant un vrai service photo en ligne, c'est également une occasion de toucher un plus grand public, moins pro. Et la riposte de Microsoft? Ça ne devrait pas tarder, à mon avis.

Pourquoi tant d'intérêts pour les instantanés?

On peut dire que le succès d'Instagram a surpris tout le monde, et Facebook y a certainement vu une nouvelle façon d'étendre sa domination. En effet, lorsqu'il devient difficile d'augmenter le nombre de membres parce qu'on a déjà dépassé toutes les espérances, il reste possible d'étendre la durée d'utilisation et les modes de consommation du service. Pour Twitter, c'est également très important d'arriver à rattraper le virage raté de la photo. Et Yahoo? Ce précurseur en terme de social média (sisi) n'a jamais su faire évoluer les services de toutes ses startups achetées dans les années 2000, si bien qu'il les a fermés les un après les autres. Flickr reste par contre un acteur incontournable sur le marché de la photo en ligne, même si les destinations les plus courantes des photos qui sont prises avec un smartphone sont Facebook, Instagram et Twitter.

Mais qu'est ce que ces sociétés ont a gagner?

Les business modèles autour de la photo sont tout à fait possibles avec des offres payantes d'impression, de promotion, de stockage, de publicité interactive, pourquoi pas. Mais c'est également une des meilleures façons de prendre le virage de la mobilité nécessaire, car on sait que dans les prochaines décennies, internet sera beaucoup plus consulté sur smartphone et tablette que sur le PC qui deviendra probablement un outil exclusivement professionnel. Les smartphones remplacent aussi de plus en plus les appareils photo numériques sans les égaler, bien sûr, mais on aurait tort de croire que ça n'arrivera jamais.

Quelques parts, la photo est également le type de contenu le plus facile à produire. D'une part parce que la vidéo est plus difficile à maîtriser, d'autre part parce qu'écrire fait appel à un minimum d'esprit ou d'envie de communiquer. De fait, les albums photo sont souvent l'élément clé d'un réseau social.

Cette bataille n'est finalement que la clé de la domination du mobile.

Et qui va remporter la guerre?

Même si ce n'est pas encore joué, Facebook me semble être largement devant la concurrence. Il a déjà le réseau, il a l'outil le plus efficace avec Instagram, mais il a également l'avantage de ne pas devoir faire de concession, contrairement à Twitter qui risque de dénaturer sa plateforme en misant trop sur la photo, et Flickr qui est moins social et moins populaire.

Mais tout n'est pas joué pour autant, après le mobile, il reste la tablette et la télévision. Deux grandes batailles sur lesquelles s'affronteront les mêmes géants, mais sur lesquelles il faudra ruser également d'ingéniosité, la tablette étant particulièrement bien adaptée à la consultation de news et vidéos et la télé interactive prête à nous surprendre avec son réel potentiel social.

Pour cela, ce sera peut-être d’autres moyens de communication qui seront au cœur de tous les défis en attendant la bataille qui sera la plus passionnante pour nous les consommateurs, celle du transmedia.

A propos de Chris Expert en web et nouveaux médias. Ex Digital Developer et UIX designer, Ex SEO et Social Media Coordinator pour les medias.

A lire également

La photo instantanée, le nouveau terrain de bataille des géants du web

Mardi, 18 Décembre 2012

Lorsque Mark Zuckerberg a allongé les billets sur la table pour s'offrir Instagram, beaucoup d'analystes se sont dit que c’était un caprice d'enfant gâté. Ce «caprice» a certainement joué dans la chute de l'action Facebook directement liée à la confiance qu'ont les actionnaires envers la gestio...

Facebook ou Twitter, faudra-t-il choisir un jour?

Dimanche, 14 Octobre 2012

Étrange, depuis quelques jours, la totalité des pages Facebook que j’administre n’est plus en mesure de publier automatiquement leurs messages sur Twitter. En déposant un message sur Twitter, j’ai rapidement compris que je n’étais pas le seul dans la situation. Pourtant, je n’ai vu aucune annonce...

Partagez cette page sur les médias sociaux !