Accueil Services Magazine Contact

Jay Z et Dr Dre : ces artistes qui rendent la musique de moins en moins accessible.

Publié par Chris le Mardi, 21 Juillet 2015

Tidal.0.0


Je suis un grand fan de la musique de Lil Wayne (chacun ses goûts). Et j’ai découvert son dernier album sur Tidal récemment. Si je l’ai découvert sur Tidal, c’est parce que Free weezy album est disponible uniquement sur Tidal, et donc, ni sur Spotify, ni iTunes. Comme beaucoup, j’ai trouvé que c’était un de ses meilleurs albums.

Les raisons sont assez complexes et sont en partie le résultat d’un conflit entre Lil' Wayne et Birdman, le boss de Cash Money Records.

Il n’empêche que Jay Z est en train de segmenter la musique avec Tidal. Tout à fait conscient de la mort prochaine du CD voir du MP3, il a compris l’enjeu de se placer an coeur de la nouvelle industrie musicale et a convaincu de nombreux artistes à proposer des exclus sur Tidal. Il faut donc passer sur Tidal pour profiter des exclusivités de Lil Wayne, Indochine, Rihanna, Taylor Swift et d’autres vont suivre puisque Jay Z a convaincu de nombreux artistes de devenir actionnaires.

Jay Z n’est pas le seul à proposer des exclus, puisqu’Apple Music joue sur le même plan avec des artistes grand public comme U2 ou Pharrell. Apple Music est cogéré par Dr. Dre qui a lui aussi son propre label.

Grâce au succès du streaming, c’est donc les artistes aujourd’hui qui ont le contrôle de la musique. Ce qui pourrait être une bonne chose, mais ne l’est pas, car s’il n’était pas si gênant de devoir acheter des exclus sur iTunes, il est beaucoup plus compliqué de se prendre plusieurs abonnements de musique en streaming. Si vous êtes un client de Spotify, Deezer ou Qobuz, allez-vous le combiner avec un abonnement Tidal pour quelques exclus?

Tidal est de plus une mauvaise alternative, car le système propose 2 types d’abonnements, le premium au même prix que Spotify ne propose que de la musique encodée en AAC+ 96 kbits. Bon, c’est meilleurs que du mp3 128 kbits et ça convient bien à l’espace réduit de nos smartphones, mais en comparaison au Ogg 320kpbs de Spotify, il n’y a pas photo. Du coup, il faut se rabattre sur l’abonnement hi-fi qui propose la qualité CD lossless mais peu d’entre nous avons besoin de cette qualité. Après de nombreux tests et avec un bon casque à 300 euros, j’ai toujours du mal à entendre la différence. Je pense qu’il y a beaucoup de snobisme à vouloir absolument du Lossless.

Du coup, Tidal est un produit qui ne correspond pas à la réalité. Il aurait été préférable de proposer au moins du 160kpbs AAC dans l’offre Premium. Pour le reste, leur app s’inspire beaucoup de Spotify et propose d’excellente playlists sélectionnées par des humains et non des algorithmes comme sur Spotify.

De son coté, Apple Music, c’est à dire, Beat Music revu par Apple, souffre d’énormément de défauts de jeunesse. Le produit est instable et manque d’ergonomie. Mais en annonçant le choix de produire directement les clips de Pharrell Williams, Eminem ou MIA, et en produisant sa propre radio Beats 1, Apple ne se limite plus à la diffusion de la musique, mais joue également le rôle de producteur. Avec les forces de frappe d’Apple et de Dr Dre, les exclus risquent d’être nombreuses également.

Avec un Tidal trop cher et un Apple Music complètement bâclé, les artistes sont en train de fragmenter la musique alors que Spotify et Deezer nous offraient enfin un moyen d’accéder à toute la musique sans pirater. Les artistes ont choisi de placer le consommateur au centre de l’échiquier dans le seul but de générer plus d’argent et au final, ils vont juste nous donner de bonnes raisons de pirater à nouveau.

Le meilleur choix, au final, ne serait pas Google music qui permet d’écouter de la musique en streaming et également d’ajouter jusqu’à 50 000 titres de sa collection personnelle par exemple le dernier Lil Wayne téléchargé en toute illégalité sur votre plateforme de torrent préférée?

A propos de Chris Expert en web et nouveaux médias. Ex Digital Developer et UIX designer, Ex SEO et Social Media Coordinator pour les medias.
Partagez cette page sur les médias sociaux !