Glose Media SEO & E-Marketing Web Développement Le Blog du Digital Contactez-moi

12 tendances du Digital Marketing à surveiller en 2018

Christophe Lefevre Chris Lefevre
11min de lecture

Plus que jamais, le marketing digital est stratégique pour une entreprise. On ne parle plus seulement de sites internet, mais également d'objets connectés, de blockchains, de bots, … ça évolue tellement vite.

En 2017, les investissements publicitaires en digital ont dépassé ceux de la TV. Cette année encore, le marché publicitaire digital va fortement augmenter (+13%) pour atteindre 237 milliards de dollars.

Dans cet article, je vais vous parler de 10 tendances concrètes du marketing digital. C'est un bon complément à mon article sur les tendances Tech 2018 telles que le jumeau numérique ou l'Edge computing. Ici, on s'intéresse à ce que 2018 peut nous offrir pour développer une nouvelle stratégie E-Marketing.


1. Les Stories

La grande tendance en communication digitale de ces dernières années, c'est probablement les "stories”. Les Stories sont partout, sur Instagram, Snapchat, Facebook et même Netflix s'y met et Google teste de son côté le AMP-story, l'équivalent des stories pour le moteur de recherche.

Les internautes ne veulent plus lire de l'information à traiter, ils veulent des histoires rapides, préformées, faciles à suivre.

Les "stories" offrent énormément de possibilités créatives, vous pouvez enregistrer plusieurs vidéos ou prendre plusieurs photos, puis les publier sous la forme d’une séquence unique. Votre séquence, ou Story, ne serait conservée que 24 à 48 heures.

 

2. Le Marketing digital mobile

Les appareils mobiles représentent maintenant 60% du temps passé sur internet. De par leur usage plus mobile et leurs fonctionnalités supplémentaires (APN, GPS, SMS …), il devient de plus en plus évident que des techniques de marketing digital seront basées exclusivement sur les plates-formes mobiles, là où aujourd'hui, on vise plus souvent les campagnes desktop ou 360°.

Dans l'ère du mobile, la localisation joue un rôle important dans la diffusion de la notoriété de la marque et le renforcement de la réputation de toute entreprise au niveau local.

Les entreprises qui cherchent à augmenter leur part de marché en renforçant l'engagement global peuvent opter pour une approche de localisation. Les spécialistes du marketing digital mettent également en œuvre une stratégie de publicité native pour tirer le meilleur parti de la localisation.

 

3. Le Micro-moment

Le micro-moment marketing est une notion popularisée, entre autres, par Google et qui désigne l’usage ou l’exploitation marketing des nombreuses courtes périodes de temps passés sur leurs mobiles ou tablettes par les consommateurs au cours d’une journée (un lycéen qui consulte sont portable entre deux cours, voire même pendant le cours lorsque le professeur écrit au tableau ou la personne consultant sa tablette pendant la page de publicité TV).

Dans une stratégie de micro-moments, Il faut créer une “carte des moments” , comment comprendre les besoins du consommateur au bon moment, comment se servir du contexte pour offrir la meilleure expérience, comment optimiser les micro-moments pour la journée et finalement comment mesurer les moments qui comptent vraiment dans la journée du consommateur. 


Un micro-moment, selon la définition de Google, est un moment riche en intentions lorsqu'un utilisateur veut apprendre, trouver, faire, ou acheter quelque chose et puis décide de prendre des mesures immédiates pour y parvenir.

Les 4 principaux micro-moments du consommateur

  •  Evaluation de la décision d’achat sur le moment : 82 % des utilisateurs de smartphone se tournent vers leur téléphone pour influencer une décision d’achat en magasin. Ce qui confirme les chiffres de cette autre étude de Google.
  •  Résolution des problèmes non prévisibles immédiatement : 62 % des utilisateurs de smartphones sont plus susceptibles de prendre des mesures immédiatement pou résoudre un problème inattendu ou une nouvelle tâche ou encore une difficulté, parce qu'ils ont un smartphone à portée de main.
  •  A chaque petit moment, son objectif : 90 % des utilisateurs de smartphones ont utilisé leur téléphone pour avancer vers un objectif à long terme ou un processus en plusieurs étapes...:
  •  De nouvelles idées pour rompre avec la routine : 91 % des utilisateurs de smartphones se tournent vers leur téléphone mobile pour trouver de nouvelles idées tout en effectuant une tâche donnée.

Les marques doivent pouvoir exploiter ces micro-moment. Un bel exemple de pratique publicitaire utilisant le micro-moment marketing et par laquelle l’automobiliste est touché sur Waze lorsqu’il se trouve dans un embouteillage.

 

4. La publicité contextuelle & ciblée

Pour les marketeurs, suivre le comportement du consommateur dans parcours global de la recherche au shopping est indispensable. Grâce à la data, les professionnels du marketing digital peuvent analyser et optimiser chaque étape.

Il faudra donc de plus en plus de data, mais avec le GDPR, il sera de plus en plus difficile de récolter celle-ci.

En fait, les AdTechs auront de plus en plus de mal à utiliser des cookies, mais parce que les internautes sont de moins en moins attentifs à la publicité, il est de plus en plus important de cibler de façon très précise le consommateur en prenant en compte son profil ET le contexte. Quel contenu est lu, quelle action est menée, à quelle heure?

Avec la publicité digitale, il ne s'agira plus seulement de toucher les bonnes personnes (ciblée avec la data), encore faut-il les toucher au moment opportun.  Ainsi, le meilleur moment pour diffuser une publicité de restaurant, c'est lorsqu'un internaute va écrire "j'ai faim" dans une conversation.

Grâce à la data combinées au ciblage contextuel, les réseaux sociaux et les plateformes de messagerie instantanée vont afficher de belles croissances dans les années à venir.

 

5. L'éthique comme argument commercial.

Le marketing éthique, ce n'est pas en soi nouveau. En 1983, American Express a décidé de donner un montant d’argent – en vue de la restauration de la Statue de la Liberté – à chaque fois qu’un de ses clients utilisait la carte de crédit d’American Express.

Ce genre de campagne n'apporte aucun engagement vis-à-vis du client, hors, le client ne veut justement plus être "le produit". On a tendance à l'oublier, mais le GDPR est avant tout une demande du consommateur et dans un univers digital où le faux est souvent plus efficace que la vérité, la confiance est plus que jamais déterminante pour le consommateur.

Si c'est gratuit, vous êtes le produit

La transparence et confidentialité sont devenues des arguments aussi importants que "le moins cher" ou "le meilleur". Les campagnes sur l'engagement à protéger la vie privée du consommateur par une entreprise seront de plus en plus présentes dès 2018.

La dernière mode en matière de Marketing de la transparence, c'est la Blockchain. Elle pourrait offrir, pour chaque produit commercialisé, une vision transparente du processus de production, transformant ainsi le marketing et la manière de faire des achats.

Chaque étape, de la récolte des matières premières à la transformation progressive du produit, en passant par le transport, pourrait être librement consultable, avec pour chaque échelon les différents intervenants et la rémunération qu’ils ont reçue en retour.

 

6. L'expérience client (CX)

Ne plus considérer le consommateur comme un chiffre, un profil ou une donnée, voici un grand défi pour les entreprises. Une concurrence sans cesse croissante dans le monde numérique a obligé les spécialistes du marketing et les entrepreneurs à se concentrer sur l' expérience client (CX) .

Le GDPR oblige les entreprises à faciliter le départ et le changement de fournisseur. Il est le loin le temps où un opérateur de téléphonie misait uniquement sur le recrutement en proposant des offres exclusives aux nouveaux clients, maintenant, il faut aussi garder ses premiers clients.

Le CX doit être évalué régulièrement, d'autant plus que vos clients satisfaits sont aussi vos meilleurs ambassadeurs.

 

7. Le Marketing Vocal

Je vais être honnête, je ne suis pas fan des interfaces conversationnelles vocales telles que Alexa d'Amazon, l'Assistant Google, Cortana, mais ce marché est le nouveau terrain de bataille qui suit celui des montres et autres objets connectés.

Je pense que le marketing vocal va probablement beaucoup mieux se développer dans les pays anglo-saxons de par l'efficacité des solutions et la taille des marchés.

En ce qui concerne les interfaces conversationnelles telles que les chatbots (qui peuvent être vocaux, mais pas uniquement), je suis moins septique, elles facilitent la vie des consommateurs pour obtenir l'information utile ou l'assistance de transaction.

 

8. L'IA et les interfaces conversationnelles

On devrait parler de plus en plus d'UX conversationnel ou de Design conversationnel, ce qui revient à se demander comment rendre un bot vraiment efficace. Il y a tellement à faire et à imaginer, on est qu'au début d'une petite révolution, j'en suis certain.

L'IA va trouver naturellement sa place dans l'interface conversationnelle, un exemple simple, un chatbot pour avoir des conseils juridiques, comptables ou diététiques pourrait être piloté par une IA. Rappelons que l'IA se nourrit du Big Data, ainsi, si vous posez une question, quelqu'un d'autre a forcément déjà posé plus ou moins la même question avant vous.

En ce qui le marketing conversationnel, il sera difficile de créer des solutions sur mesure, mais il sera également compliqué de se limiter à des campagnes de publicité statique. Parfois, c'est l'intégration profonde au coeur d'un service qui sera nécessaire.

Des agences spécialisées en marketing conversationnel devraient se développer.

 

9. Le marketing d'influence réinventé

Les grandes marques s'appuient de plus en plus souvent sur les influenceurs pour développer leur notoriété, mais elles sont incapables de mesurer les résultats pour des coûts souvent très élevés.

Je pense que le marketing d'influence devra se transformer, être plus automatisé et mieux structuré. Les agences qui vendent de l'influence devront monitorer les campagnes et intégrer les influenceurs dans les processus de créations plus élaborées.

Des études récentes ont montré que les influenceurs trop gros sont trop éloignés de leur communauté, car ils n'interagissent plus avec. Une campagne de marketing d'influence devrait plutôt s'appuyer sur un réseau de petits influenceurs pour être plus efficace.

 

10. La vidéo en direct

Il ne fait plus aucun doute que la vidéo doit être au centre de la stratégie de marketing digital, car 79% des clients préfèrent regarder une vidéo pour en savoir plus sur le produit. Néanmoins, la vidéo en direct telle que les Facebook live est encore plus engageante.

 

11. L'internet des objets

Plus que jamais, les objets connectés permettent d'entrer dans l'intimité des clients. Ainsi, il est possible d'utiliser ce concept pour promouvoir les produits et services de manière engageante.

Un exemple simple, l'association d'une marque de produits de régime et d'un compteur de calories connecté.

 

12. La réalité augmentée

La réalité augmentée n'est pas une technologie nouvelle, mais jusqu'à l'arrivée de Pokemon GO, elle n'avait pas montré son potentiel aurprès d’une large population. Aujourd'hui, tout est diffèrent, les consommateurs sont presque tous équipés de smartphone.

Les marques auront de plus en plus tendance à utiliser l'AR pour toucher le consommateur de façon originale. 

 


A propos de l'auteur Chris Lefevre, consultant en solutions digitales. Je vous propose mes services pour améliorer votre visibilité sur les nouveaux médias.

Partagez cette page sur les médias sociaux !